Elephant

27 novembre 2006

On progresse

Du moins, c'est que je me répète dès que j'ai fini de bosser. J'ai encore une fois regardé le film, et je me suis rendu compte que les évènements ne se déroulent pas tous dans la même journée, ce qui vient contrarier mon impression de départ. Donc me voilà tout contrarié, paf, et je n'ai plus qu'à tout remettre dans l'ordre chronologique. Cela dit, si Gus Van Sant a décidé de jeter un tel flou sur ce point, c'est qu'il y a une raison (ils sont comme ça les artistes: ils ne font pas grand chose gratuitement) : je dirais qu'il veut montrer que cette journée au lycée est comme toutes les autres, la fusillade mise à part . On remarquera d'ailleurs que tous les évènements rentrent dans l'ordre chronologique dès le premier coup de feu tiré dans l'école.

J'ai aussi eu une sorte d'illumination dans le train: et si les élèves-clichés (la moche, le gars un peu dans les nuages, le sportif, etc.) étaient des souris d'un laboratoire appelé High School, qui ressemblerait fortement à celui de Littleton, et qu'un Gus Van Sant en blouse blanche observerait qui finit par fusiller ses petits camarades, et pourquoi? Je schématise, je pense développer ça un autre jour.

Le programme de demain consistera en un re-visionnage des divers bonus du DVD (interviews, making-of, etc), une rélfexion sur les problèmes chronologiques, une prière pour que mon PC continue à lire mes DVD comme il faut, et aller respirer cette étrange substance qu'on appelle oxygène.

Posté par LaurentAvrons à 23:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]